Close

5 août 2017

Dopo Roma : Jesús Madriñán

J’ai été impressionné par l’intensité des portraits réalisés à la chambre 20×24 de la série “Dopo Roma” par Jesús Madriñán. Les couleurs froides et saturées, la faible PdC, les détails et les visages fatigués me donnent cette sensation d’intensité.

J’ai découvert cette série dans l’édition Juillet-Août du magazine Fisheye. La qualité des tirages dans la revue papier rend mieux justice aux images que le site web.

““Dopo Roma” captures subjects outside roman clubs as parties begin to slowly wind down …”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *