BX1 Août 2022 Focus : 26′ consacrées chaque samedi à la photographie à Bruxelles

« Focus » est une émission de 26′ de BX1, média de Bruxelles, présentée en alternance par Cyprien Houdmont et Arnaud Bruckner chaque samedi de juillet et août 2022. Les émissions du mois d’août seront consacrées à la photographie à Bruxelles.

J’ai le plaisir de participer à l’émission présentée par Cyprien Houdmont consacrée à la nature à Bruxelles, en compagnie de Thomas « La minute sauvage » et de Mélanie Patris, pour y parler de mes projets « Potagers Urbains » et « Promenade Verte » que vous avez eu la possibilité de découvrir lors des expositions du collectif de photographes Bruxelles Pixels.

L’émission enregistrée dans les conditions du direct sera diffusée mi-août sur BX1 et sera disponible en replay sur le site web de BX1 « Focus ». Je publierai le lien dès que celui-ci sera disponible.

Cela a bien entendu une opportunité de vous annoncer la prochaine exposition de Bruxelles Pixels en décembre 2022 dans le cadre de la deuxième édition de « Zoom, la quinzaine de la photographie à Bruxelles« .

L’appel à candidature pour participer à notre cinquième édition de l’exposition « Schieven Regards » est disponible sur le site web de Bruxelles Pixels. N’hésitez pas à nous faire parvenir votre candidature !

#bx1 #focus #zoom #bruxellespixels #promenadeverte #potagersurbains #bruxelles #photographie #arsvaria #cocof

Continue Reading

Potager Urbain #25 Gray-Couronne

Le jardin Gray-Couronne est un potager collectif, situé à Ixelles, géré par des habitants du quartier qui cultivent de manière biologique. Il est composé de deux parties: d’une part, un espace de biodiversité abritant différentes essences d’arbres et des fruitiers et d’autre part, un potager en terrasses. Situé en contrebas du parc, il est constitué d’une mare, d’une serre, de réserves d’eau, de fruitiers (vigne, groseilliers…) et de bacs de cultures. Il héberge également un compost.                                                

Qui pourrait soupçonner l’existence du potager en passant avenue de la Couronne sur le pont de la rue Gray ?

Le site aménagé en 2011-2012, a été investi en 2013 par les premiers potagistes qui ont construit 25 bacs, et descendu la terre livrée au niveau de l’avenue de la Couronne, jusqu’à ceux-ci.

Entre-temps, le site s’est enrichi d’une serre, de deux citernes, un bac pour le compost a été ajouté et en 2016-2017, les potagistes ont ajouté des barrières anti-limaces en zinc sur les bacs.

L’entretien de la vigne a amené une dynamique collective et le dépôt en 2016 d’un projet viticole, »Good food-good drink »,soutenu par Bruxelles Environnement.

Une des terrasses du potager.

C’est un des jardins les plus surprenant de ma série car il a été construit en créant des terrasses sur le talus soutenant l »avenue de la Couronne à hauteur du pont de la rue Gray.

Il a fallu imagination, courage et ténacité pour transformer cette terre ingrate en une bulle verte hors du temps et de la ville.

Etant donné la mauvaise qualité de la terre de remblais les cultures se font principalement en bac.

A noter une petite production de vin blanc !

19/10/2019 Journée Portes Ouvertes

Pour les Rencontres Good Food, Le jardin à ouvert ses portes le samedi 19 octobre 2019 ! Au programme: visite du potager et dégustation de produits du jardin.           

Continue Reading

Potager Urbain #13 Potajoie

Le comité de quartier du Vieux Ste Anne à Auderghem est engagé dans un projet ‘Quartier Durable’ depuis 2013. Il s’agit, pour eux, d’investir par et pour les habitants, des espaces situés sur les toits des parkings du centre Sportif communal et qui sont, en fait, un espace public. Ils cultivent des bacs potagers de 1 m², soignent des poules, ont un mini verger, embellissent le lieu avec des fleurs et des créations inter-générationelles. Ils sont, en outre, engagés dans l’auto construction tout à fait artisanale d’une ‘Serre Royale’ de 96 m², un projet de longue haleine, une construction qui est un projet en soi.

Je les ai rencontrés à l’heure du déjeuner organisé sur le mode d’auberge espagnole (chacun apporte quelque chose) chaque dimanche lorsque la météo le permet.

Un bel accueil, une passion évidente, de temps en temps des difficultés de cohabitation et d’utilisation de l’espace vite aplanies, un potager insoupçonnable lorsque l’on passe en contrebas sur la chaussée de Wavre à hauteur de « La soeur du patron », bref à nouveau un beau projet porté à bout de bras par une poignée de passionnés !

L’ensemble des images …

Continue Reading

Potager Urbain #05 Wonderlecht

Le potager-toit géré par l’ASBL Le Début des Haricots au Mont des Arts a déménagé au bassin de Biestebroeck sous le nom de Wonderlecht.

Philippe Clabots (#PhilippeCPhoto – photos@philippec.be) – photos.philippec.be/

Bien plus qu’un potager, Wonderlecht est un lieu d’expérimentation en maraîchage urbain et de transmission. Le but est de sensibiliser à l’agriculture urbaine, à la biodiversité et, de manière plus large, à l’environnement. Situé sur un ancien site industriel en reconversion, le potager de Wonderlecht permet de découvrir des fruits, des légumes mais aussi des fleurs comestibles, des plantes aromatiques et médicinales. On y cultive en préservant les écosystèmes – sans produits ou engrais chimiques – tout en favorisant les plantes mellifères pour nourrir les pollinisateurs. Ce projet, situé au Studio citygate, est mené conjointement par Skyfarms et l’association Le Début des Haricots pour construire un modèle de vie en ville respectueux de l’environnement et propice à la rencontre et au partage.

Page Facebook « Wonderlecht »

Voir l’ensemble des photos …


Continue Reading

Potager Urbain #09 Le Jardin des Semeurs

Le potager du Solbobsch, situé à côté des serres, est géré par Campus en Transition, avec le soutien du Service Environnement et Mobilité.
L’espace de 800m2 comprend un potager collectif et des parcelles individuelles gérées selon des méthodes inspirées par la permaculture, toujours sans produits de synthèse. Des variétés anciennes et de légumes oubliés y sont cultivés et la production de semences y est vivement encouragée.

Ce lieu permet de :
• Recréer un lien entre production et consommation ;
• Découvrir une nourriture plus saine, plus variée, locale et de saison ;
• Partager ses expériences en apprenant le travail en collectif.

Ce projet intergénérationnel et interculturel est ouvert à tous. Au-delà d’un potager collectif, il s’agit aussi d’un espace dédié à la détente et à l’organisation d’évènements. Le fonctionnement non-hiérarchique permet à chacun de prendre des initiatives et de s’exprimer librement. C’est également un lieu pédagogique de sensibilisation à la nature, à la biodiversité et aux enjeux environnementaux actuels.

La biodiversité est une des clés d’un jardin beau, abondant et résilient. Face aux menaces actuelles sur la biodiversité causées par les activités humaines, une partie du terrain est gardée à l’état sauvage, dans une optique de permaculture, afin de préserver la biodiversité animale et végétale. Cet espace est également un terrain d’observation idéal pour les étudiants en biologie ou botanique, au cœur du campus.

Un compost permet enfin une réutilisation des déchets organiques (fruits, légumes, tiges) afin d’apporter une matière riche en minéraux et matières organiques dans le sol. Grâce à lui, le déchet devient ressource !

Vous pouvez suivre l’actualité du potager sur sa page Facebook.

Dimanche 11 août 2019

J’ai été, comme toujours, très bien accueilli par les potagistes présents ce jour là. Il s’agissait de 2 étudiants, d’une thésarde et de deux habitantes du quartier, témoin du lien que ce type de projet peut créer entre générations et entre une grosse institution, dans ce cas-ci l’université libre de Bruxelles (ULB), et les habitants proches de cette institution.

L’installation prochaine de quelques préfabriqués laisse craindre un rabotage de l’espace. Espérons que celle ne sera pas le cas.

Gérer un potager urbain est bien souvent une expérience, parfois la première, de mise en place un groupe qui fonctionne bien et où tout le monde trouve sa place. C’est manifestement le cas ici.

Voir l’ensemble des photos …

Continue Reading

Potager Urbain #11 Jardin de Neptune

Initié dans le cadre du quartier durable Neptune, ce potager collectif a vu le jour en 2014 pas très loin de Forest National.

L’intérêt d’un nombre appréciable de riverains pour un jardin potager de quartier s’est manifesté dès les premières présentations dans le quartier, par Neptune Quartier Durable, au printemps 2011. Après recherche d’un terrain, contact a été pris avec l’Association des œuvres paroissiales de l’église Saint-Pie X propriétaire d’un terrain inexploité dans l’îlot où se situe l’église et où s’est développé le jardin potager après constitution d’une ASBL par Neptune Quartier Durable.

J’ai été très bien accueilli par les potagistes du jour. Potagistes avec un « e » car comme bien souvent l’équipe est plus féminine que masculine. A mon sens le côté persévérance et travail acharné doit moins attirer la gente masculine …

Philippe Clabots (#PhilippeCPhoto – photos@philippec.be) – photos.philippec.be/

Deux particularités à noter :

Un cadre idyllique pour ce potager urbain mais avec un doute sur la pérennité de l’endroit étant donné la convention à titre précaire permettant l’utilisation du terrain.

Samedi 10 août 2019

Visualiser l’ensemble des photos …

Continue Reading

Potager Urbain #10 Autour de Marguerite

Le projet consiste à planter des légumes et des fruits dans l’espace public au square Marguerite : potirons dans la partie kiosque, haricots grimpants, arbres fruitiers palissés et fraisiers sur les grilles (remplacement du lierre) pour rassembler les habitants et usagers du square autour d’actions favorisant la biodiversité et renforcer la dynamique déjà initiée en redonnant aux habitants le goût de faire pousser, cultiver, arroser et … récolter des légumes.

Derrière cette jolie dénomination se trouve un groupe d’habitants du quartier, situé en haut des squares Ambiorix et Marie-Louise, ayant la volonté de créer un lieu de rencontre entre voisins en apportant une touche de nature dans un endroit très minéral.

Comme dans beaucoup de potagers urbains, la quête de l’eau est essentielle. Dans ce cas-ci les plantations le long des grilles nécessitent deux arrosages par jour en période estivale à force d’arrosoirs remplis au seul robinet disponible. Belle motivation des volontaires !

Un tonneau qui rendra bien des services à partir de l’été 2020 !

J’ai été marqué par l’enthousiasme des participants et par le bonjour incessant des passants qui prenaient des nouvelles les uns des autres et de l’état de maturité des potirons. L’objectif de créer un lien entre habitants du quartier semble parfaitement atteint.

La page Facebook de « Autour de Marguerite » vous permettra de suivre l’évolution du projet et d’être informé des moments de rencontre et animations.

Voir l’ensemble des photos …

Continue Reading