Close

3 décembre 2017

Canon 6D Mark II

Après 5 ans d’utilisation il était temps de changer mon Canon 6D dont j’ai été très satisfait.

Trois options envisagées partant du principe que le 5D Mark IV est trop cher pour mon activité Hobby : Le 6D Mark II, le 5D Mark III ou un Sony A7.

Le 5D Mark III a 5 ans, sa valeur de revente dans quelques années sera quasi nulle, pas de GPS, pas de WIFI, pas d’écran orientable, pas de différence notable en qualité d’image par rapport au 6D / 6D Mk II. OUT.
Les Sony A7 sont très intéressants mais j’ai un parc d’optiques de qualité, pas envie de devoir jouer avec des bagues d’adaptation et d’éventuelles diminutions de qualité (AF plus lent). Le parc d’optique Sony est cher et limité. OUT.
Restait donc le 6D Mark II qui n’apporte pas de gain en qualité d’image flagrant par rapport au 6D mais améliore l’AF et apporte l’écran multi-directionnel et sensitif. IN.

Ceta article sera mis de temps en temps à jour pour vous donner un bilan au fil et à mesure de l’utilisation du boitier.

Premières impressions

  • La qualité de fabrication est en hausse et l’ergonomie améliorée par la poignée plus creusée.
  • Le GPS peut rester en permanence ON car en Mode 2 il est effectivement arrêté lorsque l’appareil est OFF. Le GPS peut sembler anecdotique mais avec un soft comme Lightroom qui fait du reverse geo location cela veut dire que toutes les photos sont taggées avec le pays/région/rue/… dans les metadata.
  • Wifi simplifié. Connexion avec le smartphone est OK en quelques manipulations. L’app Canon Remote permet de transférer des images mais aussi et surtout de piloter l’appareil à distance avec live view.
  • L’écran est multi-directionnel et est sensitif. Quasi toutes les manipulations peuvent se faire aussi simplement que sur un smartphone. Cela semble très pratique pour l’utilisation sur pied.
  • L’AF est nettement plus élaboré que sur le 6D (ce qui n’était pas compliqué …).
  • 26 Mpix et des fichiers RAW à 30MB. Cela devient plus lourd mais reste gèrable.
  • Plus de fonctions de type intervalomètres, Bulb, …
  • Le boitier reste compact et tombe bien en main.
  • Le prix reste contenu. Je l’ai payé le même prix que le 6D il y a 5 ans.

Après quelques utilisations (Dernière MaJ 05/01/2018)

  • L’AF en Live View (dual pixel) est impressionnant de vitesse et de précision.
  • 26 Mpix offrent plus de latitudes que 20 Mpix.
  • Le bruit est (encore) mieux contrôlé.
  • Sympa d’avoir un AF plus performant mais je vais devoir l’apprivoiser.
  • La résistance tout-temps est efficace. Plusieurs sorties sous la pluie et la neige le confirment.
  • L’écran orientable est réellement utile. Cela permet de sortir des sentiers battus en terme de cadrage. Pouvoir effectuer la MaP et la prise de vue en tapant du doigt le point focal est top.
  • Quelques modifications subtiles d’ergonomie qui rendent l’utilisation plus agréable. Le touchscreen est certainement un des éléments contribuant à ce confort d’utilisation.
  • Le niveau électronique affiché dans le viseur est très efficace et me permet de corriger dès la prise de vue la légère inclinaison que j’avais sur beaucoup de mes images.

Questions / Remarques aux ingénieurs et au marketing de Canon …

Sachant que je me fiche de la video.

  • Pourquoi ne pas prévoir un joystick pour la sélection des collimateurs AF plutôt que d’utiliser la molette du multi-contrôle ?
  • USB2 et pas USB3. C’est une blague ?
  • Je veux la plage dynamique des Sony et Nikon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *